Color my Azeroth, Best In Slot.

Oui, me revoilà. Je ne vous ai même pas adressé mes voeux, comme une ingrate que je suis (mais si vous êtes abonnés à ma page Facebook vous les avez vus quand même!), mais je n’ai pas chômé, et c’est … Lire la suite

Juste en coup de vent…

Pour ceux qui n’ont pas suivi, il s’agit de ces badges-là, que je vous ai présentés l’autre jour.

Ils sont donc à nouveau disponibles sur ma boutique Etsy :

Et peut-être bientôt ailleurs, stay tuned :)

(par contre, pour répondre dans les grandes lignes aux questions qu’on m’a posées à ce sujet : non je ne compte pas les faire imprimer en couleurs, ce visuel est conforme à mon idée de départ ; certes l’impression sur t-shirts et autres autocollants me paraît être une chouette idée, mais si c’est pour se retrouver à 45€ le t-shirt je ne suis pas sûre que vous soyez toujours aussi enthousiastes ; oui, l’envoi à l’étranger est possible)

(et pardon pour les colorisations foireuses, c’est pas évident de bosser avec un louveteau collé à mon cul)

[LouveCraft] iWear -my baby-

(comment je suis trop fière de mon jeu de mots pour le nom de la nouvelle catégorie du blog :o )

Alors au cas où vous ne l’auriez pas noté, de votre regard avisé et avide de curiosité, ce sont des badges.
Ouais, je sais, c’est trop ouf.

Mais! Il s’agit de badges pour les parents porteurs (oui, encore) qui veulent se la péter. Eh ouais, jsuis comme ça moi, je ne rate jamais une occasion de montrer au monde ma supériorité et ma générosité.

Trèves de prétention, voilà les bêtes en plus gros plan (et kiffez mon magnifique sac à langer qui m’a servi de support, au passage) :

Pour les Mômons

Et pour les (encore trop rares) Pôpas porteurs.

J’espère que vous aurez noté la référence aux anciennes pubs iPod, sinon bah je me serai fendue la gueule toute seule avec mon idée.

Toujours est-il que.
Ces badges, s’ils vous font envie, sachez que vous pouvez les acquérir pour vous les épingler sur les fesses grâce à ma boutique toute neuve chez Etsy (clique clique sur la bannière vas-y clique!) :

Et voilà.
C’était la petite folie du jour, et l’excitation de deux semaines toutes entières de mon côté (ma vie est toujours aussi palpitante, soyez pas jaloux).