INKtober2o15 [Dreamless] : premier récap’!

Hop, un petit point très rapide, avec des scans tout pourris des 8 premières illustrations de cette édition 2o15 du INKtober!

Je vous rappelle que si vous voulez en savoir un peu plus sur ce projet, et surtout sur le thème que j’ai choisi cette année, j’en ai parlé dans mon billet précédent.

Je me consacre beaucoup à ce projet, mais comme je fais pas mal d’autres choses à côté (dont une participation à un concours, je vous montrerai en temps voulu ;) ), c’est tendu comme un truc de fou.
Mais bon, voilà, j’ai vraiment envie d’aller jusqu’au bout, et pour l’instant, je tiens le coup!

Day #1 : Victor.
Day #1 : Victor.
Day #2 : What a big head you're upon.
Day #2 : What a big head you’re upon.
Day #3 : What's this?
Day #3 : What’s this?
Day #4 : Don't.
Day #4 : Don’t.
Day #5 : Get off me.
Day #5 : Get off me.
Day #6 : Meet the Nightmare Swarmling.
Day #6 : Meet the Nightmare Swarmling.
Day #7 : Don't mess with the swarm.
Day #7 : Don’t mess with the swarm.
Day #8 : The skullerflies.
Day #8 : The skullerflies.

Je m’éclate, vraiment.
Ce n’est pas parfait, je vais sûrement les améliorer plus tard, mais j’apprends énormément, à chaque illustration.
Le tracé, l’harmonie des ombres, la construction des images (bon il y a encore du boulot, mais bon), les poses, les expressions…
Je suis contente d’avoir franchi le pas de m’attaquer à ce gros projet. Il aura fallu le coup de pouce du challenge, mais il m’apporte vraiment beaucoup.

Comme toujours, je serai ravie de lire vos avis à ce propos ;)

Advertisements

Dreamless : an INKredible tale.

Bonjour à tous!
Le mois d’Octobre vient de commencer, et avec lui, le challenge #INKtober , que je compte bien relever cette année encore.

Juste pour rappel, le INKtober consiste à réaliser un dessin à l’encre, chaque jour du mois d’Octobre (donc, puisque je suis super balaise en maths, 31 dessins au total).
J’ai adoré le faire l’an dernier, puisque cela m’a permis de découvrir le potentiel d’un simple stylo pour dessiner.
Entre temps, j’ai poursuivi mes expérimentations à l’encre, et suis tombée amoureuse du dotwork.

Cette année, j’ai voulu me trouver un thème général, plutôt que de partir à la recherche d’un sujet tous les matins.

Et j’ai donc le plaisir de vous annoncer que je suis complètement dingue, et que j’ai décidé de créer…
dreamless_title01

Dreamless, c’est mon projet d’amour. A la base, c’est un jeu vidéo. On a commencé à le développer en 2o13 avec la team Mugeen Games, mais nos emplois du temps, à tous, nous ont forcé à mettre le projet en suspens.
De mon côté, il était hors de question de le laisser tomber, même si sa version publique est très légère, il y a derrière beaucoup de travail notamment sur l’univers de ce jeu.
Dreamless est une histoire, une vraie (pas une histoire vraie, encore que), et je vais vous en raconter une partie.

Chaque jour pendant ce mois d’Octobre, je vais donc dessiner un petit carré à l’encre, et au final, ces 31 illustrations raconteront un petit bout de l’histoire de Victor.
Et si tout se passe comme prévu, il y aura beaucoup d’allusions à d’autres de mes projets, passés ou futurs.

On commence avec une petite présentation de Victor, le “rêveur” :
InstagramCapture_07b434c7-4ce1-4d9c-81f5-4c678c8cad34

(Alors avant que ça ne parte en vrille : non, ce n’est pas une histoire d’abus d’enfant, de violence, de réfugiés ou autres. C’est une histoire de cauchemars. Et de psychose, un peu.)

Set me High

Hey, je sors un peu de mon silence pour vous montrer un petit dessin rapido fait hier!
Je commence à pouvoir sortir un peu sur papier des petits bouts de l’univers que j’ai depuis toujours dans la tête, ça me fait un bien fou.
(c’est d’ailleurs pour ça que je poste rarement en ce moment, la plupart de mes dessins reste à l’état de croquis, et sont généralement un peu trop personnels pour que je les expose, art-thérapie COUCOU)
skeleton001-webPour une fois, l’original ne sera pas mis sur ma boutique, pour cause de micro taches de jus d’abricot (bah ouais), par contre, si des impressions vous intéressent, faites-le moi savoir par mail ou commentaires ;)

Bonne journée!

Queens of Souls (pas une, mais 6!)

Ouaip.
Bon, je les ai faites la semaine dernière, mais j’ai oublié de mettre le blog à jour.

queensofsouls04

Je pense refaire la brune, pour qu’elle s’accorde mieux aux autres.
Peut-être alléger aussi la chevelure de la plus détaillée, mais honnêtement, j’aime trop son visage, j’ai peur de la foirer si je la recommence (pour la petite histoire, c’est déjà sa 4° version… foirage de lignes, ombres trop présentes, renversage de café).

Sinon, bah voilà, c’est la première série que je termine (même s’il y aura donc un peu de retouches), et rien que pour ça je suis contente.

queensofsouls03
Avec cette série, non seulement je m’entraîne sur le plan purement technique (gestion de la densité des points, sur la “droitesse” des lignes), mais aussi sur les ombres, les lumières, les reliefs du visage, les poses (même si elles ne sont pas super variées), la transparence (je SURKIFFE la transparence).
C’est vraiment un défi-plaisir que je me suis lancée, à partir de minuscules croquis merdiques qui ne ressemblaient à rien faits dans un coin du canap’ dans le noir presque complet (les 6 tenaient sur une page A6, imaginez la qualité du machin!).

queensofsouls02

Je mettrai des scans propres quand je serai motivée à uploader les nouveautés sur mon site, et surtout quand j’aurai décidé de l’avenir des deux susceptibles d’être modifiées.

Ils sont tous faits au format A5 sur papier blanc naturel 220g/m2, à l’encre noire.
Bien sûr, ils sont tous disponibles à la vente, éventuellement en prints.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’entre-temps, j’ai fait pas mal d’autres illustrations, donc à très vite!

Lil’ Monster

En faisant du tri dans mes blocs à dessins, j’ai trouvé un vieux croquis datant de 2oo9, une de mes premières tentatives d’illustration jeunesse. Je crois que je l’avais abandonné par manque de temps, mais je l’aimais bien quand même, du coup j’ai eu envie de lui offrir une petite réalisation “au propre” ;)

monster01-webJe ne sais pas encore s’il aura une version couleur.

Si vous êtes intéressés par des prints, laissez-moi un petit message ici ou par mail (contact[@]loupine.fr)!

(et sinon, j’ai encore quelques slots dispos pour des commandes, et il reste plein de choses dans ma boutique Etsy, juste comme ça!)

Lovefeeding II.

Parce que j’aime bien m’auto-lancer des défis personnels.
Parce que malgré le fait qu’avant, j’étais dans l’illustration de maternage, je n’avais réalisé qu’une seule illustration d’allaitement.
Parce que je soutiens les breastfeeders, même si j’ai donné le biberon.
Parce que je voulais voir ce que ça donnait, ce style-là sur ce sujet-là.

Parce que j’avais envie.

Lovefeeding II, encre sur papier 220g/m2, A4, colorisation numérique.

lovefeeding001_web02lovefeeding001_web

J’hésite sur l’éventualité de faire des prints, vu le succès des derniers, donc si jamais ça vous intéresse, faites-le moi savoir ;)
(original, non colorisé, disponible)

Mise en vente d’originaux!

Bonjour!

Je me suis enfin décidée à faire des scans propres et des photos d’originaux pour les mettre en vente officiellement, si ce n’est pas merveilleux tout ça.

En fait, j’attendais d’avoir enfin terminé Umbrelleaf pour me mettre un bon coup de boost et tout faire d’un coup.
Car oui, ça y est, elle est enfin finie!
Je me suis arraché les cheveux (ça nettoie entre les dreads) avec mon scanner ( /message subliminal : je vais devoir en changer, ça fait 10ans que je le torture presque quotidiennement, il me signale doucement qu’il est temps de renouveler mon matériel /message subliminal), j’ai fini par bidouiller, nettoyer, atténuer, rebooster… numériquement, mais c’est bon, c’est fini.

Les repros sont lancées, je teste en même temps l’imprimeur près de chez moi, j’irai les récupérer demain et les mettrai en ligne dans la foulée!

Donc voilà, déjà, je vous montre Umbrelleaf :

L'original, donc, avec une sublime chaise pour support, je suis trop opti.
L’original, donc, avec une sublime chaise pour support, je suis trop opti.
Et la version scannée, nettoyée, et qui sera donc celle des repros.
Et la version scannée, nettoyée, et qui sera donc celle des repros.

C’est donc du dotwork+line, colorisé aux crayons, en format A4 sur du papier 220g/m2 (le même que d’habitude, je l’aime d’amour).

L’original est dispo ici , il y aura 20 reproductions (format A4 également) numérotées et signées dispo demain normalement.

J’ai également mis en vente mes deux illustrations contre la violence “éducative” :
original_nonviolenceface01-blog original_nonviolencehands01-blog

Elles aussi seront dispos en repros, toujours numérotées et signées (donc limitées).

Under the Sea et The Kiss sont également disponibles, mais uniquement les originaux, cette fois (aucune repro) :
original_underthesea01-blog original_thekiss01-blog

A demain pour la mise en ligne des repros!

(sinon, moi aussi je m’indigne de cette histoire Biba-ALM , j’étais justement depuis quelques semaines en train de composer un article -avec plein de petits dessins moches dedans- qui dénoncerait ces pratiques et le dénigrement du travail des artistes, à la fois ça me motive à le terminer, mais en même temps, ça fait un peu “j’en rajoute une couche”. Mais je pense que je ferai au moins un gribouilli pour l’occasion, j’ai déjà une idée pas très politiquement correcte, ça ira bien dans le ton)