Lil’Monster .o2

(un jour je leur donnerai des noms, mais je suis en panne d’inspiration là)

J’ai repris un vieux croquis de 2o1o que j’aimais beaucoup, et voilà :
wyrm01Comme d’habitude, l’original est dispo, prints selon demande!

Advertisements

Lil’ Monster

En faisant du tri dans mes blocs à dessins, j’ai trouvé un vieux croquis datant de 2oo9, une de mes premières tentatives d’illustration jeunesse. Je crois que je l’avais abandonné par manque de temps, mais je l’aimais bien quand même, du coup j’ai eu envie de lui offrir une petite réalisation “au propre” ;)

monster01-webJe ne sais pas encore s’il aura une version couleur.

Si vous êtes intéressés par des prints, laissez-moi un petit message ici ou par mail (contact[@]loupine.fr)!

(et sinon, j’ai encore quelques slots dispos pour des commandes, et il reste plein de choses dans ma boutique Etsy, juste comme ça!)

Visibilitayyy (et prints!)

Bon, hier, je vous parlais de cette sombre histoire de Biba-ALM, mais juste après avoir publié mon billet, il se trouve qu’ALM a annoncé l’annulation de leur concours.
Donc, pas d’urgence pour faire mon petit dessin pas-correct, mais quand même, ça m’a donné envie de terminer un croquis fait la semaine dernière, rapidement mais pour illustrer l’ambiance actuelle chez les illustrateurs, graphistes et autres professions “plaisir” :

Toute référence à Cendrillon n'est absolument pas fortuite.
Toute référence à Cendrillon n’est absolument pas fortuite.

Ca pique les yeux, ces couleurs, hein? C’est fait exprès (si si).

Mais je vous promets, un jour j’écrirai mon article ras-le-cul pour vous donner un peu mon point de vue sur les diffuseurs qui s’insurgent qu’un illustrateur veuille être payé pour son travail (et pas en visibilitay putain), les gens qui considèrent qu’on n’a pas à se plaindre pour ça, ou encore ceux qui nous insultent parce qu’on ose demander un tarif correct pour une prestation.

 

Cela dit.

Je reviens de chez l’imprimeur, j’ai donc récupéré mes reproductions d’Umbrelleaf et des Stop à la violence “éducative”.
Et elles sont donc dispos, toujours sur Etsy (cliquez sur les images pour accéder aux fiches-produits) :
Capture d’écran 2015-05-12 à 15.18.51 Capture d’écran 2015-05-12 à 15.19.02 Capture d’écran 2015-05-12 à 15.19.13Ce sont des repros limitées (20 pour Umbrelleaf, 30 pour chaque “stop à la violence éducative”), il n’y aura pas d’autre tirage.
Chaque print est numéroté et signé à la main, ça fait un peu “je me la pète” mais ça garantit que je n’irai pas faire d’autres prints derrière.

Pour les détails techniques :
Umbrelleaf est imprimée sur papier 160g/m2, au format A4.
– Chaque “Stop à la violence éducative” est imprimée sur papier 160g/m2, au format A5.
Et le tout, chez un imprimeur labélisé Imprim’Vert , j’ai la chance d’avoir ça à côté de chez moi (en plus je fais bosser une entreprise de ma commune, c’est cool).

Et voilà pour aujourd’hui.
A bientôt!

Parce que je sais aussi faire des trucs mignons.

Ca devait arriver, j’ai décidé de mixer mes deux techniques principales actuelles : l’illustration jeunesse toute douce aux crayons, et le dotwork.

Parce que j’en ai assez de n’avoir aucune originalité, pas “ce truc” qui fait que mes illustrations sortent de l’ordinaire (outre le “trait”), et qu’il y a quelques nuits, je me suis demandé ce que ça pourrait bien donner.
Et ma foi, je dois dire que j’aime bien. Pour l’instant.

Voilà donc mes personnages Sindy et Malyg, façon “Sarah Kay”, plus cute je ne sais pas si c’est possible, venant de moi.

sindymalygkiss01-hdweb
On clique pour la voir en grand, parce que là ça rend vraiment que dalle.

Qu’en pensez-vous? Je manque cruellement de  recul, sur ce coup-là, donc si vous pouviez me donner votre avis, ça serait vraiment très sympa :)