Visibilitayyy (et prints!)

Bon, hier, je vous parlais de cette sombre histoire de Biba-ALM, mais juste après avoir publié mon billet, il se trouve qu’ALM a annoncé l’annulation de leur concours.
Donc, pas d’urgence pour faire mon petit dessin pas-correct, mais quand même, ça m’a donné envie de terminer un croquis fait la semaine dernière, rapidement mais pour illustrer l’ambiance actuelle chez les illustrateurs, graphistes et autres professions “plaisir” :

Toute référence à Cendrillon n'est absolument pas fortuite.
Toute référence à Cendrillon n’est absolument pas fortuite.

Ca pique les yeux, ces couleurs, hein? C’est fait exprès (si si).

Mais je vous promets, un jour j’écrirai mon article ras-le-cul pour vous donner un peu mon point de vue sur les diffuseurs qui s’insurgent qu’un illustrateur veuille être payé pour son travail (et pas en visibilitay putain), les gens qui considèrent qu’on n’a pas à se plaindre pour ça, ou encore ceux qui nous insultent parce qu’on ose demander un tarif correct pour une prestation.

 

Cela dit.

Je reviens de chez l’imprimeur, j’ai donc récupéré mes reproductions d’Umbrelleaf et des Stop à la violence “éducative”.
Et elles sont donc dispos, toujours sur Etsy (cliquez sur les images pour accéder aux fiches-produits) :
Capture d’écran 2015-05-12 à 15.18.51 Capture d’écran 2015-05-12 à 15.19.02 Capture d’écran 2015-05-12 à 15.19.13Ce sont des repros limitées (20 pour Umbrelleaf, 30 pour chaque “stop à la violence éducative”), il n’y aura pas d’autre tirage.
Chaque print est numéroté et signé à la main, ça fait un peu “je me la pète” mais ça garantit que je n’irai pas faire d’autres prints derrière.

Pour les détails techniques :
Umbrelleaf est imprimée sur papier 160g/m2, au format A4.
– Chaque “Stop à la violence éducative” est imprimée sur papier 160g/m2, au format A5.
Et le tout, chez un imprimeur labélisé Imprim’Vert , j’ai la chance d’avoir ça à côté de chez moi (en plus je fais bosser une entreprise de ma commune, c’est cool).

Et voilà pour aujourd’hui.
A bientôt!

Advertisements

Mise en vente d’originaux!

Bonjour!

Je me suis enfin décidée à faire des scans propres et des photos d’originaux pour les mettre en vente officiellement, si ce n’est pas merveilleux tout ça.

En fait, j’attendais d’avoir enfin terminé Umbrelleaf pour me mettre un bon coup de boost et tout faire d’un coup.
Car oui, ça y est, elle est enfin finie!
Je me suis arraché les cheveux (ça nettoie entre les dreads) avec mon scanner ( /message subliminal : je vais devoir en changer, ça fait 10ans que je le torture presque quotidiennement, il me signale doucement qu’il est temps de renouveler mon matériel /message subliminal), j’ai fini par bidouiller, nettoyer, atténuer, rebooster… numériquement, mais c’est bon, c’est fini.

Les repros sont lancées, je teste en même temps l’imprimeur près de chez moi, j’irai les récupérer demain et les mettrai en ligne dans la foulée!

Donc voilà, déjà, je vous montre Umbrelleaf :

L'original, donc, avec une sublime chaise pour support, je suis trop opti.
L’original, donc, avec une sublime chaise pour support, je suis trop opti.
Et la version scannée, nettoyée, et qui sera donc celle des repros.
Et la version scannée, nettoyée, et qui sera donc celle des repros.

C’est donc du dotwork+line, colorisé aux crayons, en format A4 sur du papier 220g/m2 (le même que d’habitude, je l’aime d’amour).

L’original est dispo ici , il y aura 20 reproductions (format A4 également) numérotées et signées dispo demain normalement.

J’ai également mis en vente mes deux illustrations contre la violence “éducative” :
original_nonviolenceface01-blog original_nonviolencehands01-blog

Elles aussi seront dispos en repros, toujours numérotées et signées (donc limitées).

Under the Sea et The Kiss sont également disponibles, mais uniquement les originaux, cette fois (aucune repro) :
original_underthesea01-blog original_thekiss01-blog

A demain pour la mise en ligne des repros!

(sinon, moi aussi je m’indigne de cette histoire Biba-ALM , j’étais justement depuis quelques semaines en train de composer un article -avec plein de petits dessins moches dedans- qui dénoncerait ces pratiques et le dénigrement du travail des artistes, à la fois ça me motive à le terminer, mais en même temps, ça fait un peu “j’en rajoute une couche”. Mais je pense que je ferai au moins un gribouilli pour l’occasion, j’ai déjà une idée pas très politiquement correcte, ça ira bien dans le ton)

Journée Mondiale de la Non-Violence Educative.

Au milieu de mes illustrations persos, et des travaux pro, j’ai fait une petite pause pour réaliser deux illustrations “militantes” à l’occasion de la Journée Mondiale de la Non-Violence Educative.

nonviolence-face01 nonviolence-hands01
J’ai même rédigé un billet avec des vrais mots sur mon autre blog, La Louverie, donc si jamais vous voulez aller lire ce que je raconte à ce sujet, c’est par là.

Levons la main contre la violence ordinaire

Aujourd’hui, 30 Avril, c’est la journée de la Non-Violence Educative.
Alors si vous me connaissez un peu, vous devez savoir que je ne supporte pas les “journées de ceci”, “journées de cela”, au point que j’ai presque envie de les boycotter. C’est vrai, quoi, il y en a pour tout.

Mais en bonne petite versatile que je suis, quand c’est la “journée” d’un truc qui m’intéresse, qui me touche, ben j’en suis.

C’est le cas aujourd’hui.

Le refus de la violence éducative, c’est mon quotidien depuis que je suis mère. J’ai toujours refusé de frapper mon enfant, même “une petite tape sur la couche”. De le laisser pleurer sans rien faire, de le menacer, de ne pas écouter ses demandes.
Car oui, la violence n’est pas seulement physique. La violence, c’est aussi de petits détails, de l’inattention répétée, le déni des sentiments et demandes de l’enfant.

La violence, elle passe souvent par les mains.
Ces mains qui devraient au contraire créer une bulle de sécurité autour de l’enfant, sont trop souvent utilisées à mauvais escient.

Perdons ces habitudes.
Refusons la violence éducative, ne serait-ce que pour une journée.
Peut-être y prendrons-nous goût ;)

 

Vous pouvez diffuser cette image autant que vous le voudrez, autant de fois que vous le voudrez. Si elle peut aider le monde à ouvrir les yeux, cela sera la plus belle des récompenses!