Flowerton

J’ai enfin pris le temps de finir cette pièce commencée il y a plusieurs semaines, et je dois dire que je l’aime bien, même si je trouve l’espace entre les “pétales” un peu trop vide.

Le tattoodesign c’est assez sympa, j’y prends goût.

flowerton01-webCette fois, c’est du A4, fait à la mine 0.05, indispensable pour les petits crânes!
Et parce que scanner des détails aussi fins tout en conservant un bon équilibre noir/blanc est hors de mes compétences (ou de celles de mon scanner… non franchement ça doit jouer, vu le vieux truc que je me traîne), deux petites photos de détails avec la ptite épingle qui va bien :
flowerton_details01 flowerton_details02Voilà voilà.
Je pense proposer cette illustration en prints et en produits sur Society6, en espérant ne pas y passer des heures pour rien ;)

A bientôt!

Advertisements

Ornemental

Bon, vu que j’essaie de faire du tattoo design quand je ne suis pas en train de dessiner des portraits ou d’inventer des créatures, voilà un premier essai d’ornemental. (en fait c’est le second, mais je n’ai toujours pas fini le premier, bref)

En full dotwork cette fois, histoire de jouer un peu sur les blancs plutôt que les noirs, et je me suis amusée à bidouiller l’image sous photoshop, parce que ouais j’avais envie de perdre du temps.

ornemental001
ornemental01_compweb01Et avec une texture, parce que je ne sais toujours pas intégrer de texture à mes dessins (un jour je fouillerai la question) :
ornemental01_compweb02Bref, voilà.
Si ça vous intéresse, l’original (noir et blanc donc) est disponible, comme d’habitude ;)

 

Kel’Thuzad’s fork, terminée, en détails (et disponible)

Ca y est. J’ai ENFIN terminé.
Enfin, techniquement, il faudrait encore plusieurs heures de paufinage, d’ajustement des densités, pour que ça corresponde vraiment à ce que j’attendais, mais je dois vous avouer qu’au bout d’une vingtaine d’heures passées là-dessus, j’en ai marre.

Cela dit, j’ai adoré faire ça. Un format quasi full A4 en dotwork au stylo 0.05mm, c’était un projet très (trop) ambitieux, mais ça m’a permis de faire beaucoup de détails dans la fourchette, même si je me suis maudite un certain nombre de fois pendant le décor.

Cela m’a permis aussi de réaliser que contrairement aux autres techniques que j’ai pu utiliser jusqu’à présent, le dotwork ne se prête pas forcément aux grands formats, ou alors avec une mine plus épaisse, sous peine de devoir passer 20h dessus et de n’avoir qu’un résultat moyen sur les zones très foncées.

Mais donc, voilà, la Fourchette de Kel’Thuzad est enfin terminée.
L’original est disponible à la vente, envoyez-moi un mail (contact@loupine.fr) si vous êtes intéressé. Il n’y aura aucune repro de faite (hormis la mienne, que je réserve à la chambre de Progéniture, forcément).

Format A4 ajusté, stylo Micron sur papier Daler Rowney 220g/m2, 2o15.
KTfork01-webEt des détails parce que j’aime bien :

KTfork01-details03
Histoire de vous donner une idée de la taille des points. Ce n’est pas une aiguille géante.
KTfork01-details01
La ptite signature-que-jme-la-pète
KTfork01-details02
Plus jamais je ne referai de zones noires au 0.05.

 

Voilà voilà.

Maintenant, je vais tester encore un nouveau truc, mais sans trop m’éloigner de ce que j’ai fait ces derniers temps.

 

WIP – Kel’Thuzad’s fork .o2

Ca avance, tout doucement, entre les mails clients et les merdes administratives…
Une chose est sûre : j’ai été encore bien trop ambitieuse sur le décor :D

ktfork_wip03 ktfork_wip04

WIP – Kel’Thuzad’s fork

Aujourd’hui, je vais vous présenter un peu une “commande” de Progéniture, commencée il y a longtemps mais que j’ai attaqué sérieusement en fin de semaine dernière.

Progéniture est (comme la plupart des enfants) un petit garçon très sensible, notamment aux cauchemars.
Il y a quelques mois, il a trouvé de lui-même un moyen qui lui convenait bien pour chasser les cauchemars : faire le tour des murs de sa chambre avec une fourchette. Oui, moi aussi j’ai eu cet instant “WTF”, mais bon, après tout, qui suis-je pour l’empêcher de faire ça? Ca ne fait de mal à personne, ça n’abîme rien, et ça marche.
Et puis, un soir, il a réclamé “la fourchette du Roi-Liche” (en bon héritier de ses parents, il a une passion sans limite pour notre Souverain). Il s’en est fallu de peu pour qu’une fois endormi, je descende griffoner la Fourchette de Kel’Thuzad!

Voilà donc comment j’en suis arrivée à dessiner ce “dreamcatcher” particulier.
Sauf que je bloquais sur la technique, à cause de tous ces détails que je souhaitais mettre, et de la présence d’un fond. Les crayons de couleur ne me semblaient pas pertinents pour ça, les pastels, oui mais non, la peinture, hors de question, et certainement pas en numérique.
Mais toujours insatisfaite, j’avais laissé tomber… jusqu’à expérimenter le dotwork durant les dernières semaines. C’est léger, efficace, je suis parfaitement à l’aise avec la réalisation (j’ai encore à me perfectionner bien sûr, mais c’est une des techniques que je préfère pour l’instant), tout en nuances malgré l’utilisation d’un simple feutre noir.
Et tout bonus : c’est quelque chose que je peux faire sur un coin de table, je n’ai besoin que de mon support, mon gant et un feutre noir, et surtout je peux arrêter entre chaque point, si besoin est. Un avantage fort appréciable pour travailler le soir et le week-end sur des projets persos (j’évite, généralement, car nous avons établi avec Progéniture que lorsqu’il est à la maison, on s’occupe ensemble et je ne travaille pas) quand le petit joue tranquillement seul, mais qu’il a besoin que je lâche tout régulièrement.

Et donc, voilà quelques extraits de la réalisation (j’ai mon nouveau smartphone, et donc retrouvé mon format-carré-filtre-instagram-d’amour) :

ktfork_wip01 ktfork_wip02Là, le “corps” est terminé, il me reste la chaîne et le fond. Ce qui représente en fait, à vue de nez, 75% du boulot :p
J’aurai aimé avancer davantage, mais m’voyez, il a neigé ce week-end. Donc on a passé pas mal de temps dehors :D

Voilà pour les WIP du jour (enfin, du week-end)!

Reprise en main et expérimentations.

Bonjour bonjour!

Alors voilà, comme je l’avais annoncé il y a quelques semaines sur Facebook, je reprends en main ce blog pour y mettre un peu tout ce que je fais.
A la base, je ne voulais m’en tenir qu’à une ligne de conduite : publier ici des petits strips et des travaux terminés ou des expérimentations. Me servir de mon site pour mon portfolio pro, et de Facebook/Twitter/Google+ pour tout le reste, notamment les WIPs.

Et puis, finalement, Facebook étant ce qu’il est devenu (non, je ne paierai pas pour qu’on voie mes publications), je préfère à présent m’en servir de support de relais, et publier tout ce que j’avais l’habitude d’y mettre ici, sur mon blog.
Question visibilité, je pense que je vais mieux m’en sortir, et au moins cela restera mon espace purement personnel (genre si j’ai envie de dessiner des boobs, je n’aurai pas à les censurer sous risque de voir ma publication supprimée).

Bref.

J’avais tout un tas de travaux en cours dont j’aurai bien aimé vous montrer l’avancement, mais malheureusement mon précieux smartphone a rendu l’âme. Impossible de le ranimer, je suis en pleine phase de deuil (incroyable à quel point j’ai pu m’attacher à cette chose, moi qui étais tellement contre ce type d’appareil jusqu’à ce que Monsieur m’en offre un…).
Et comme je suis une grosse maniaque du format-carré-filtre-instagram sur les photos de mes WIPs, il faudra attendre que je reçoive le successeur de feu-mon bien-aimé GNII pour que je recommence à vous spammer.
(accessoirement, j’ai aussi perdu les photos de l’anniversaire de Progéniture, vu que j’avais désactivé la sauvegarde par Cloud, et que mon téléphone est mort le lendemain du-dit anniversaire, et je maudis d’autant plus cette addiction à la photo-smartphone alors que j’ai un reflex)
(et que j’ai aussi tendance à perdre les photos de mon reflex quand mes cartes mémoires bug et que j’ai oublié de transférer mes fichiers. Je ne suis pas du tout une fille numérique :D )

 

 

Re-bref.

Entre deux clients, je bosse pas mal sur des projets persos en ce moment.
L’écriture de mon livre avance tout doucement, parce que j’ai trop tendance à enchaîner les expérimentations techniques dès que j’ai un peu de temps, au détriment de mon clavier.

Et au gré de ces expérimentations, j’en suis arrivée à débuter une série d’illustrations. Oui, incroyable, je vais enfin faire une série complète pour avoir éventuellement de quoi proposer lorsqu’on me propose d’exposer (chose que je refuse actuellement, justement parce que je n’ai rien de cohérent à exhiber).
Donc, ma série “Queens of Souls” (nom provisoire), sera basée sur 5 petits portraits au format A5. A priori, ce sera entièrement du traditionnel (je me suis fait une raison, l’artwork numérique n’est pas vraiment dans mes cordes -trop de temps passé, trop peu de maîtrise des techniques de peinture numérique, j’y reviendrai quand je me serai convenablement formée).
Mais surtout, ce que j’ai envie de faire, c’est des déclinaisons sur une même base.
J’ai encore du mal à opter pour une seule et même technique et à foncer dans cette voie, et ça me permettra peut-être de choisir, au final, celle qui me conviendra le mieux.
En attendant, j’aime toujours autant l’encre, les crayons de couleur, le graphite pur…
Et donc, je vais utiliser la même base pour avoir des rendus différents, sur (sauf changements) 5 portraits.

Et voici le premier, terminé hier soir, en mélange de dotwork et de traits :

(oui, maintenant je vais coller mon logo et l'url de mon site partout, j'en ai marre de courir après les crédits manquants)
(oui, maintenant je vais coller mon logo et l’url de mon site partout, j’en ai marre de courir après les crédits manquants)

Entre deux nouveaux artworks/WIPs, je vais essayer de poster régulièrement des récapitulatifs de ce que j’ai fait les derniers mois, non seulement ça remplira un peu le blog, mais ça permettra aussi aux personnes qui ne me suivent pas ailleurs (ou ne voient pas mes publis) de voir un peu ce que je bidouille!

A bientôt :)