Ornemental

Bon, vu que j’essaie de faire du tattoo design quand je ne suis pas en train de dessiner des portraits ou d’inventer des créatures, voilà un premier essai d’ornemental. (en fait c’est le second, mais je n’ai toujours pas fini le premier, bref)

En full dotwork cette fois, histoire de jouer un peu sur les blancs plutôt que les noirs, et je me suis amusée à bidouiller l’image sous photoshop, parce que ouais j’avais envie de perdre du temps.

ornemental001
ornemental01_compweb01Et avec une texture, parce que je ne sais toujours pas intégrer de texture à mes dessins (un jour je fouillerai la question) :
ornemental01_compweb02Bref, voilà.
Si ça vous intéresse, l’original (noir et blanc donc) est disponible, comme d’habitude ;)

 

Advertisements

Queens of Souls (pas une, mais 6!)

Ouaip.
Bon, je les ai faites la semaine dernière, mais j’ai oublié de mettre le blog à jour.

queensofsouls04

Je pense refaire la brune, pour qu’elle s’accorde mieux aux autres.
Peut-être alléger aussi la chevelure de la plus détaillée, mais honnêtement, j’aime trop son visage, j’ai peur de la foirer si je la recommence (pour la petite histoire, c’est déjà sa 4° version… foirage de lignes, ombres trop présentes, renversage de café).

Sinon, bah voilà, c’est la première série que je termine (même s’il y aura donc un peu de retouches), et rien que pour ça je suis contente.

queensofsouls03
Avec cette série, non seulement je m’entraîne sur le plan purement technique (gestion de la densité des points, sur la “droitesse” des lignes), mais aussi sur les ombres, les lumières, les reliefs du visage, les poses (même si elles ne sont pas super variées), la transparence (je SURKIFFE la transparence).
C’est vraiment un défi-plaisir que je me suis lancée, à partir de minuscules croquis merdiques qui ne ressemblaient à rien faits dans un coin du canap’ dans le noir presque complet (les 6 tenaient sur une page A6, imaginez la qualité du machin!).

queensofsouls02

Je mettrai des scans propres quand je serai motivée à uploader les nouveautés sur mon site, et surtout quand j’aurai décidé de l’avenir des deux susceptibles d’être modifiées.

Ils sont tous faits au format A5 sur papier blanc naturel 220g/m2, à l’encre noire.
Bien sûr, ils sont tous disponibles à la vente, éventuellement en prints.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’entre-temps, j’ai fait pas mal d’autres illustrations, donc à très vite!

I can’t give you, I can’t tell you.

Aujourd’hui, 2 Avril, c’est la Journée Mondiale de Sensibilisation à l’Autisme.
Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire de discours sur le sujet, j’aurai pu à une époque, mais là non seulement j’ai dû oublier pas mal de choses, mais en plus, avec l’avancée des recherches, mes informations sont à mon avis obsolètes pour la plupart.

Toujours est-il que c’est quelque chose qui me touche beaucoup, depuis que j’ai réalisé un “petit mémoire” (ils nous entraînaient bien, en Licence, à la fac du Mirail) sur l’autisme, sujet que je ne connaissais pas du tout avant de débuter mes recherches, et qui m’a laissée profondément marquée.

Pour V., pour tous ceux, toutes celles qui sont touchés de près ou de loin par l’autisme, un petit dessin, en bleu.

heartautism01_web

Parce que je sais aussi faire des trucs mignons.

Ca devait arriver, j’ai décidé de mixer mes deux techniques principales actuelles : l’illustration jeunesse toute douce aux crayons, et le dotwork.

Parce que j’en ai assez de n’avoir aucune originalité, pas “ce truc” qui fait que mes illustrations sortent de l’ordinaire (outre le “trait”), et qu’il y a quelques nuits, je me suis demandé ce que ça pourrait bien donner.
Et ma foi, je dois dire que j’aime bien. Pour l’instant.

Voilà donc mes personnages Sindy et Malyg, façon “Sarah Kay”, plus cute je ne sais pas si c’est possible, venant de moi.

sindymalygkiss01-hdweb
On clique pour la voir en grand, parce que là ça rend vraiment que dalle.

Qu’en pensez-vous? Je manque cruellement de  recul, sur ce coup-là, donc si vous pouviez me donner votre avis, ça serait vraiment très sympa :)

 

Kel’Thuzad’s fork, terminée, en détails (et disponible)

Ca y est. J’ai ENFIN terminé.
Enfin, techniquement, il faudrait encore plusieurs heures de paufinage, d’ajustement des densités, pour que ça corresponde vraiment à ce que j’attendais, mais je dois vous avouer qu’au bout d’une vingtaine d’heures passées là-dessus, j’en ai marre.

Cela dit, j’ai adoré faire ça. Un format quasi full A4 en dotwork au stylo 0.05mm, c’était un projet très (trop) ambitieux, mais ça m’a permis de faire beaucoup de détails dans la fourchette, même si je me suis maudite un certain nombre de fois pendant le décor.

Cela m’a permis aussi de réaliser que contrairement aux autres techniques que j’ai pu utiliser jusqu’à présent, le dotwork ne se prête pas forcément aux grands formats, ou alors avec une mine plus épaisse, sous peine de devoir passer 20h dessus et de n’avoir qu’un résultat moyen sur les zones très foncées.

Mais donc, voilà, la Fourchette de Kel’Thuzad est enfin terminée.
L’original est disponible à la vente, envoyez-moi un mail (contact@loupine.fr) si vous êtes intéressé. Il n’y aura aucune repro de faite (hormis la mienne, que je réserve à la chambre de Progéniture, forcément).

Format A4 ajusté, stylo Micron sur papier Daler Rowney 220g/m2, 2o15.
KTfork01-webEt des détails parce que j’aime bien :

KTfork01-details03
Histoire de vous donner une idée de la taille des points. Ce n’est pas une aiguille géante.
KTfork01-details01
La ptite signature-que-jme-la-pète
KTfork01-details02
Plus jamais je ne referai de zones noires au 0.05.

 

Voilà voilà.

Maintenant, je vais tester encore un nouveau truc, mais sans trop m’éloigner de ce que j’ai fait ces derniers temps.